google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
ACTUALITESBLOG

Bruno Le Maire veut cibler les « profits excessifs » des raffineurs

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, s’est exprimé jeudi sur les « marges élevées » du raffinage, assurant qu’il prendrait « les décisions nécessaires » pour éviter des « profits excessifs » dans le secteur, dominé par TotalEnergies en France.

« Nous avons une interrogation sur le montant des marges de raffinage », a déclaré Bruno Le Maire aux journalistes à l’occasion de la présentation du cadre macroéconomique du projet de budget pour 2024.

« Nous aurons l’occasion avec (la ministre de la Transition énergétique, NDLR) Agnès Pannier-Runacher d’interroger les acteurs économiques concernés sur les raisons de ces marges élevées », a-t-il poursuivi.

« Et nous prenons toutes les décisions nécessaires pour éviter que dans ce domaine comme dans d’autres, il y ait des profits excessifs faits par les acteurs économiques », at-il ajouté.

TotalEnergies a quatre raffineries en France, ExxonMobil en a deux et Petroineos une.

L’interrogation du ministre intervient au moment où les prix des carburants remontent, comme les cours du pétrole dans le monde.

Ce qui a notamment conduit TotalEnergies, qui gère le tiers des stations-service françaises, à promettre mardi de prolonger au-delà de la fin 2023 un plafonnement du prix de ses carburants à 1,99 euro le litre, après des appels du gouvernement à la « solidarité ». Des enseignes de la grande distribution ont annoncé des opérations de vente à prix coûtant, ce qui y fait en général baisser les prix d’un ou deux centimes.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *