bientt un chque transport de 50 euros pour les abonns TER et Transilien ?


Le chèque transport sera-t-il l’aide de niche surprise dans le budget 2023, que le gouvernement doit présenter lundi 26 septembre? Peut-être. Cette aide de 50euros profiterait aux usagers des trains SNCF du quotidien, c’est–dire le TER ou le Transilien.

Un chèque de 50euros directement vers aux abonns des transports publics ferroviaires : voici la piste tenant la corde pour l’aide aux transports prévue dans le projet de loi de finances pour 2023. Plus précisément une aide ciblant les usagers du quotidien, abonns TER ou Transilienet non les utilisateurs du TGV, selon les informations du parisienne.

L’objectif de ce chèque transport : couvrir le surcot li l’inflation, explique une source proche du dossier au quotidien. Autrement dit prévenir une éventuelle hausse de tarifs. Car la SNCF fait face à une augmentation du prix de l’électricité… Une hausse des abonnements qui n’est pas l’ordre du jour ce stade, rassure Jules Nyssen, dlgu général de Régions de France, dans Le Parisien: A date, il n’est pas question de répercuter cette augmentation nette des charges sur le consommateur, en gonflant le prix des billets ou des abonnements. Les régions (qui payaient 75 % du coût des billets TER, rappelle le quotidien) espèrent plutôt un geste de l’État leur profit afin d’éviter toute hausse de prix. Cette aide aux transports publics, pour les trajets du quotidien, vise aussi à contrebalancer le dispositif de remise de la pompe.

économisez sur les frais et gagnez jusqu’à 500 € grâce notre comparatif des assurances vie

Si cette piste de chèque transport est confirmée, les contours précis de l’aide seront dévoilés lundi 26 septembre, l’heure de présenter le projet de loi de finances pour 2023. Sera-t-il soumis à condition de revenus ? Probablement: Tout dépendra si on s’arrête la classe moyenne inférieure ou supérieure, tous les arbitrages ne sont pas encore complètement rendus, explique la source proche du dossier au parisienne. Cette formule d’aide cible doit dans tous les cas permettre au gouvernement d’viter un débat sur une baisse de la TVA pour les transports publics : une mesure non cible et videmment plus coteuse…



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.