google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

au-delà des 6700pts, vers une 8e semaine de hausse


bourse Cac 40

(CercleFinance.com) – La bourse de Paris achève la séance sur un gain de 0,42%, à 6707 points, se dirigeant ainsi vers une 8e semaine consécutive de hausse. Depuis le début de semaine, l’indice parisien s’arroge près de 2%.

La séance a été marquée par les faibles volumes avec à peine 2,3 MdsE échangés depuis l’ouverture, de nombreux investisseurs s’étant en effet absentés en raison de la fermeture de Wall Street aujourd’hui pour cause de Thanksgiving. La bourse US ne rouvrira d’ailleurs que demain pour une demi-séance.

Dans ce contexte particulier, les investisseurs ont néanmoins pu prendre connaissance ce matin de l’indice du climat des affaires en Allemagne. Celui-ci s’est amélioré davantage que prévu, à 86,3 contre 84,5 au mois de novembre, les entreprises se montrant moins pessimistes sur leurs perspectives, montre l’enquête mensuelle publiée jeudi par l’institut Ifo.

Ce 1er chiffre positif depuis mars fait dire à Clemens Fuest, le président de l’institut munichois, que ‘la récession pourrait se révéler être moins sévère que prévu’.

Dans l’Hexagone, la climat des affaires est resté stable en novembre, au vu de l’indicateur synthétique calculé par l’Insee à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité marchands, indicateur qui se maintient à 102 pour le troisième mois consécutif.

Très attendu, le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) a laissé entendre que les taux d’intérêt de la zone euro devront continuer à remonter afin de contenir la progression de l’inflation.

D’après les responsables de l’institution, les dernières statistiques ayant trait à l’inflation ne sont ‘pas du tout rassurantes’ et demeurent encore bien supérieures aux attentes.

Concernant l’éventualité d’une récession, les membres du conseil des gouverneurs ont estimé qu’une récession peu profonde ou ‘technique’ était peu susceptible d’endiguer l’inflation compte tenu du récent élan haussier des prix et de la difficulté à faire refluer les tensions inflationnistes.

Sur l’obligataire, en l’absence des opérateurs US (absents pour 48H), les OAT poursuivent leur décrue avec -10Pts à 2,285%, les Bunds effacent -8Pts vers 1,841%, les BTP italiens -11Pts à 3,675% (soit +184Pts de ‘spread’ avec le Bund).

Dans l’actualité des sociétés, Gucci, marque phare du groupe de luxe Kering (+0,3%) , annonce le départ de son directeur de la création Alessandro Michele. Le studio de création de Gucci continuera à assurer la responsabilité créative de la maison jusqu’à ce qu’une nouvelle organisation soit annoncée.

Rémy Cointreau (stable) publie un BNPA part du groupe en progression de 64,7% à 4,40 euros au titre de son premier semestre 2022-23, avec une marge opérationnelle courante de 36,8%, en amélioration de 1,7 point en organique et de 3,8 points en publié.

Dans le cadre de sa stratégie Renaulution, Renault Group (+3,1%) annonce une accélération du plan de décarbonation de ses sites industriels avec trois partenariats stratégiques et inédits pour atteindre ses objectifs en matière de transition énergétique.

Enfin, Derichebourg (+8,3%)confirme ce matin l’existence de discussions avec Elior (+10%) pour l’éventuel apport de sa branche multiservices. ‘ A ce jour, il n’existe aucune certitude quant à l’issue de ces discussions et à la conclusion d’un accord ferme relatif à cet apport ‘, précise Derichebourg qui confirme ‘ ne pas avoir l’intention de déposer une OPA sur Elior ‘.

Copyright © 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.


Twitter


Facebook


Linkedin


email





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *