ACTUALITESBLOG

au 1er trimestre, Goupe ADP passe son chiffre d’affaires d’avant-crise

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Le gestionnaire d’aéroports Groupe ADP a dépassé au premier trimestre son niveau de chiffre d’affaires d’avant la crise sanitaire, à 1,2milliard d’euros, à la faveur d’une « reprise solide du trafic » aérien et malgré les grèves en France, à-il annonce mercredi.

Groupe ADP, gestionnaire d’une trentaine de plateformes aéroportuaires dans le monde, dont Charles-de-Gaulle et Orly desservant Paris, a vu son activité crotre de 40,7% par rapport la même période de l’année dernière, a précisé dans un communiqué de l’entreprise majoritairement détenue par l’état français.

Le début de 2022 n’avait pas été affecté par la variante Omicron du Covid-19, la reprise du trafic arien devenant beaucoup plus forte lors des trois derniers trimestres de l’année.

ADP a passé donc son chiffre d’affaires d’avant-crise, qui était de 1,08milliard d’euros au premier trimestre 2019, même si le premier de l’entreprise a volu entre-temps.

La dynamique de reprise du trafic, commencée l’année dernière, s’est poursuivie au 1er trimestre 2023, s’est flicitée le PDG du groupe Augustin de Romanet, cité dans le communiqué.

Au premier trimestre, les aéroports de Groupe ADP ont vu passer 69,3millions de passagers, soit 95,2% du niveau de la même période de 2019. Ses deux plateformes parisiennes se comportent un peu moins bien 88,7% du niveau d ‘avant-crise, soit 21millions de voyageurs.

Orly et dans une moindre mesure Charles-de-Gaulle ont été affectés par la grve de contrôleurs ariens français contre la réforme des retraites qui, avait indiqué le groupe le 17 avril dernier, leur ont fait perdre environ 470.000 passagers au premier trimestre.

Après deux années de pertes massives dues la pandémie qui a torpillé le trafic arien mondial à partir de mars 2020, le groupe, dont l’Etat français est actionnaire 50,6%, est largement repassé dans le vert en 2022, 516millions d’euros de bénéfice net.

Comptant sur un trafic important cet été, selon son directeur financier Philippe Pascal, il a confirmé mercredi ses objectifs annuels, estimant pouvoir atteindre en 2023 entre 95% et 105% de son volume de voyageurs de 2019 sur l’ensemble de ses plateformes dans le monde.

Pour ses aéroports franciliens, Goupe ADP fixe toujours ses objectifs entre 87% et 93% des volumes de voyageurs de 2019 cette anne, et entre 90 et 100% en 2024.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *