google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Après un bon premier semestre, BPCE anticipe une fin d’année « plus difficile »


” L’hiver arrive “. Le groupe BPCE anticipe une seconde partie de l’année 2022 « plus difficile », a expliqué aux « Echos » le président du directoire, Laurent Mignon. « Il va falloir regarder attentivement la croissance économique, at-il expliqué lors d’un entretien dans le cadre de la présentation des résultats semestriels du groupe. Pour l’instant, le ralentissement n’est pas encore sensible, mais du fait de l’inflation et du resserrement du crédit provoqué par la hausse des taux, nous l’anticipons. Les mois prochains seront plus difficiles. »

Le dirigeant affirme cependant que le groupe bancaire est « prêt » pour affronter ce second semestre. Notamment parce qu’il affiche de bons résultats sur les six premiers mois de l’année, avec un produit net bancaire (PNB) en hausse de 5,5 % sur un an, à 13,1 milliards d’euros. Le résultat net est lui de 2,1 milliards, en hausse de 13,9 % sur la même période.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *