google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0
ACTUALITESBLOG

après les SCPI, première alerte pour les SCI

[ad_1]

google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

La marche de l’immobilier subit de grosses turbulences ces derniers mois. Si bien que plusieurs SCPI ont t oblige de revoir le prix de leurs parts la baisse. L’attention se tourne aussi désormais vers les SCI.

Après les SCPI, c’est au tour des Sociétés Civiles Immobilières (SCI) de se retrouver dans la tourmente. L’alerte à donne par la SCI Capimmo de Primonial REIM Francequi a annoncé, dans un courrier adressé en aot ses 15 partenaires assureurs, qu’elle ne pourrait plus leur assurer la liquidité, au-del d’un milliard d’euros de retraits de leurs clients.

Le plafond d’un milliard d’euros est presqu’atteint puisque 750millions d’euros auraient déjà t engags, toujours d’après L’Agefi. Ce sera donc ensuite aux assureurs, d’assurer la liquidité auprs de leurs pargants. La SCI Capimmo affichait un actif net de plus de 6milliards fin juin.

Certaines SCI subissent de plein fouet le retour du bouton de la hausse de taux brutale

Certaines SCI qui ont beaucoup collecté et investi ces dernières années, subissent de plein fouet le retour du bouton de la hausse de taux brutale. Elles ont pu investir massivement dans des SCPI ou des actifs dont les valeurs souffrent aujourd’hui, ce qui provoque une baisse de leur valeur liquidative, analyse Gautier Delabrousse-Mayoux, président et co-fondateur de la plateforme de distribution Iroko, interrogé par Les Échos. Ces SCI font face également à une demande de retraits d’institutionnels qui dtiennent de grosses positions. Cela met mal leur liquidité naturelle. Ce n’est que le début de ce mouvement de répartition d’actifs.

SCPI : une première alerte sur les prix des pièces de la pierre papier

Des performances négatives au premier semestre

Au sein des contrats d’assurance vie, les SCI plus diversifie que les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier),permettre d’investir en immobilier. D’après l’ASPIM (association française des sociétés de placement immobilier), les SCI ont offert un rendement négatif de -1,07% au premier semestre de l’année 2023.

Investissez dans l’immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Cette performance négative reflète, la prise en compte dans les valeurs liquidatives des baisses de valorisations des actifs immobiliers détenus en direct ou via des participations dans d’autres fonds non cotés, a indiqué l’ASPIM. En 2022, les SCI, ont offert un rendement moyen de 3,7%, contre 3,8% l’année précédente.

Assurance vie : SCPI, SCI… Encore le bon moment pour mettre de l’immobilier dans votre contrat ?

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *