google.com, pub-9809009992858082, DIRECT, f08c47fec0942fa0

800 opérations de transformation de bureaux en logements autorisés chaque année


Sebastien Lorrain
© CBRE

En France, plus de 4 000 opérations de transformation de locaux en logements sont autorisées chaque année, représentant seulement 13 % des autorisations de permis de construire accordées entre 2013 et 2021, selon une étude dévoilée ce jour par CBRE. La transformation de bureaux en logements représente en moyenne 18 % de ces conversions d’actifs, soit près de 800 opérations autorisées chaque année pour 1 200 000 m² convertis, ce qui permet la création de plus de 2 000 logements (2 % des logements totaux créé chaque année).

« D’un phénomène de niche à une véritable question de société, le sujet est au cœur du débat à l’heure où la logique d’hybridation des modes de travail se confirme et que, parallèlement, une nouvelle crise du logement émerge », constater Sebastien Lorrain, directeur résidentiel chez CBRE France. « Réhabiliter l’existant est une première piste pour répondre à cette problématique. La mise en œuvre de ces projets demeure toutefois complexe à différents niveaux, notamment réglementaires. »

L’Île-de-France, confrontée à des fortes pressions sur le logement, est la première région concernée par cette tendance, et représente 20 % du nombre et du volume de m² concernés par ces conversions, suivie de très près par la région Auvergne -Rhône-Alpes, Hauts-de-France et PACA.

Les transformations de bureaux en logements attirent de plus en plus les investisseurs privés : notamment des fonds valeur ajoutée et des fonds dédiés au recyclage urbain (Hab’initio d’Ampère Gestion et CDC Habitat, Récolter Fonds de reconversion des bureaux I). Par ailleurs, la quasi-totalité des investisseurs se pose ou se pose la question de la transformation pour certains actifs de leur propre patrimoine. La part des opérations valeur ajoutée dans les volumes investis en bureaux était de 20 % en moyenne, note CBRE qui constate que le contexte de marché est aujourd’hui propice au recyclage urbain et à la conversion.

L’identification d’opportunités reste néanmoins difficile et complexe. Voilà pourquoi le conseil a développé une cartographie interactive nommée « Office Convertor », qui permet d’identifier les communes où la transformation de bureaux en logements serait envisageable.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

[trustindex data-widget-id=3bf391e11277385bf3861797408]